Un drone au pied du sapin ! une belle idée pour Noël

Accueil / Le Blog du Drone / Un drone au pied du sapin ! une belle idée pour Noël

Un drone au pied du sapin ! une belle idée pour Noël mais attention à respecter les règles

C’est probablement le cadeau de fin d’année qui va faire plaisir aux petits et aux grands enfants. L’offre sur cette fin d’année est impressionnante et on trouve des drones à tous les prix et de toutes dimensions. Avant de prendre votre envol il est important de prendre certaine précaution. Un drone reste un appareil ludique et terriblement « fun » mais attention il peut vite devenir dangereux ou inhospitalier s’il est mal exploité.

Il existe plusieurs catégories de drone (multirotor), du nano drone au maxi drone, en passant par les drones de courses en immersion. Ils peuvent peser quelques grammes à plusieurs kilos. Il y a peu de chance que vous trouveriez un Octocopter au pied du sapin, ces appareils utilisés exclusivement dans le milieu professionnel coûtent plusieurs milliers d’euros.
En revanche il n’est pas impossible de trouver un quadricopter (comprenez à 4 hélices) ou un héxacopter (6 hélices), c’est ce type de multirotor qui est le plus répandu aujourd’hui. La différence entre ses 2 modes résident essentiellement dans la stabilité et la capacité d’emport qu’offrira un héxacopter par rapport au quadricopter, en revanche les 2 moteurs supplémentaires diminueront sensiblement l’autonomie à capacité égale sur un héxacopter.

Quel drone  et pour quel usage :
Cette question va déjà dépendre de votre budget et de l’utilisation que vous souhaitez en faire. Pour voler en intérieur dans sa maison un nano ou micro drone sera déjà suffisant et vous vous rendrez compte que le salon est déjà trop petit !! Privilégiez des drones avec des protections d’hélices (bien souvent ils sont livrés avec un jeu d’hélices de rechange) il faut savoir que plus les hélices seront abîmés, plus votre drone sera instable et deviendra vite impilotable, enlevant ainsi tout l’aspect ludique. Voici quelques modèles de mini drones recommandables.

– Eaeachine-h8-minichine H8 mini

 

 

 

cx10

– Cheerson Cx 10

 

 

 

 

 

fx10

– Floureon Fx-10

 

 

 

 

 

– Hx4ubsan X4 h107L ou X4 Plus H107P (nouveau modèle)

 

 

 

 

 

Si vous souhaitez évoluer en extérieur, bien souvent les nano et micro drone n’aiment pas cela, ils sont trop léger et sous motorisé pour lutter contre le moindre vent. Un vol en extérieur avec un peu de vent se soldent souvent par une perte ou une destruction partielle ou totale de votre drone.
Il conviendra pour une utilisation en extérieur de s’équiper d’un drone déjà plus conséquent (oublié la plupart des drones vendues dans les grandes surfaces, ils ne sont généralement prévu que pour un vol intérieur ou par vent nul). il va falloir casser sa tirelire et s’orienter vers des drones plus performant et de qualité, l’avantage c’est que vous trouverez déjà quasiment toutes les pièces détachées ainsi que des accessoires optionnelles, des batteries amovibles etc…

Voici quelques modèles qui permettent d’avoir des vols sains en extérieur pour entreprendre de la prise de vue :

200QX02_01
– Horizon Hobby Blade 200QX (pour les pilotes déjà confirmé)

 

 

 

– Parrot Bebop 2bebop 2 coté

 

 

 

 

 

– Dji phantom 2 et 3DJI-Phantom-3

 

 

 

 

yuneec 500
– Yuneec Q500+

 

 

 
– 3DRobotics Solo3dr solo

 

 

 

 

 

Enfin dernière catégories qui fait de plus en plus d’émule depuis 1 an , les drones de courses Le concept est simple, on équipe un drone étudié pour aller très vite avec une mini caméra, on s’équipe de lunette avec des écrans intégrés diffusant en temps réel les images captés par la caméra placé a l’avant, quelques amis et un circuit délimité et c’est parti pour plusieurs tours. Ce concept reprend l’esprit du jeu vidéo mais adapté sur des petits multirotors. cette nouvelle discipline nécessite déjà un niveau de pilotage et du matériel coûteux.

 

fpv

 

 

 

 

 

Avec ou sans camera ?
on trouve des drones aujourd’hui qui sont équipés par des cameras de plus ou moins bonnes qualités, certain vont même jusqu’à inclure un retour vidéo en direct de ce que vous survolez à l’instant « T ». La présence ou non d’une caméra va jouer un rôle important sur les possibilités de pouvoir voler. On parle d’ici de droit à l’image et comme le prévois la loi, vous ne pouvez pas photographié ou filmé des personnes sans leurs autorisations, attention le droit à l’image en France peu également s’appliqué aux biens et animaux ! je vous invite à lire cet article sur le respect du droit à l’image. Toute chose étant par ailleurs, l’utilisation d’une caméra est toléré dans un vol loisirs des l’instant ou vous ne faites pas commerces ou ne diffusé que dans un cadre privée vos vidéos ou vos photos, comprenez que si vous vouliez vendre les photos de sa maison à votre voisin vous êtes hors la loi, pour cela vous devez être professionnel déclaré auprès de la DGAC. Si vous diffusez les vidéos captés lors de votre dernier survol sur YouTube par exemple vous pouvez le faire mais en diffusion privée.

 

octo

 

 

 

 

 

Ou voler ?
Si l’on suit et respecte la loi, il est interdit d’utilisé un drone en zone peuplée comprendre à proximité des personnes, des biens et des animaux, des espaces publiques, cela veut dire tout simplement que vous ne pouvez pas utiliser votre drone en agglomération et que vous vous devez toujours de tenir une distance de 30 mètres avec des personnes ou des animaux, oubliez donc la photo de famille au prochain mariage à la sortie de l’église ! par contre dans un champs (pour lequel vous aurez l’autorisation de son propriétaire) sur le chemin de la salle de réception c’est déjà plus approprié.
Mais ce n’est pas tout, et non ! Vous devez vous assurez que vous n’évoluez pas dans une zone interdite, a proximité d’un aérodrome ou d’un aéroport, central nucléaire et site industriel de type seveso, des prisons ou base militaire, des centres hospitaliers (base hélico !) à une altitude maximale de 150 mètres, à plus de 50 mètres d’une route… bref vous l’aurez compris la réglementation et particulièrement restrictive.
Vous pouvez vous aider au travers de site internet comme AIP Drone ou Mach7, ils vous permettront de visualiser les zones dans lesquels vous souhaitez évoluer, et de vous assurer que vous n’effectuez pas un vol dans une zone réglementée ou interdite. Il vous est également possible de vous faire accompagner sur vos premiers vols en toute sécurité et à moindre coût par l’intermédiaire d’une Dronedecole Box.

Cheque DroneBox 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

Le télépilotage fait appel au bon sens et à l’anticipation, plus que des jouets certains appareils de part leurs hélices ou leurs poids peuvent êtres dangereux, et il convient de mettre en place des règles de sécurités et de s’y tenir à chaque vol.
Une fois que vous aurez validés toutes ces contraintes vous pourrez profiter pleinement de votre drone, prendre beaucoup de plaisir à le faire évoluer simplement, ou à capter quelques images pour une diffusion en privée avec des amis.

Vous voila maintenant averti des règles d’usages dans le cadre d’une utilisation loisir de votre drone, sachez que nul n’est censé ignorer la loi et que vous encourez tout de même 1 an d’emprisonnement ainsi que des amendes pouvant s’élever à 75 000€ en cas d’infraction relevé.

Mais si vous suivez les recommandations émise par la DGAC et faite preuve de bon sens, il n’y aucune crainte à avoir et faire voler votre drone deviendra vite très addictif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *